• LDPA 5 - Rose de Tatiana de Rosnay

     

    Il y a maintenant presque 3 mois, je me suis inscrite au challenge LDPA 5 en binôme avec Stefiebo (nous sommes le binôme 9). Elle avait choisi 3 livres dans ma PAL et parmi ceux-ci, j'ai choisi de lire:

    Synopsis:

    Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

     

    Mon avis:

    Charmée par l'écriture de Tatiana de Rosnay (Elle s'appelait Sarah, Le coeur d'une autre), j'avais ajouté ce roman épistolaire dans ma PAL il y a déjà quelques mois. Fortement submergée par le travail cette année, j'ai très peu lu ces derniers mois, c'est pourquoi, j'ai été ravie de m'inscrire au challenge LDPA; et encore plus quand j'ai vu que Stefiebo me proposait de lire Rose.

    Le challenge touche à sa fin, j'ai enfin pour lire mon livre choisi.

    Mon avis global est la déception, à ma grande tristesse. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, à m'accrocher au personnage de Rose, à son histoire.

    Je ne suis pas française, et bien que j'adore Paris, j'ai franchement eu beaucoup de mal à m'imaginer ces vieilles rues car je ne connais pas du tout les nouveaux boulevards dont il est question.

    De longues descritptions ont empêché une lecture fluide et suivie (j'ai eu, par moment, le sentiment de me retrouver dans Madame Bovary... le seul livre pour lequel j'ai passé de longues descriptions...), l'absence d'ordre chronologique dans les lettres m'a dérangée; j'ai eu du mal à suivre.

    Le secret dont il est question dans le synopsis , est balayé en quelques petites phrases, dans une partie de chapitre, assez tardivement. J'ai trouvé l'écriture assez maladroite, je n'ai pas reconnu la plume de Tatiane de Rosnay, à ma grande tristesse...

    Je n'ai donc pas un grand avis à vous donner sur ce roman épistolaire; je suis déçue personnellement, mais j'ai lu de très bonnes critiques; je pense simplement que je n'ai pas été touchée par Rose, sa rue, son secret, son entêtement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :